Petite méditation philosophique sur le thème : Bonheur/ Malheur

chouette

« Nous appelons parfait au sens absolu ce qui est toujours désirable en soi-même et ne l'est jamais en vue d'une autre chose. Or le bonheur semble être au suprême degré́ une fin de ce genre, car nous le choisissons toujours pour lui-même et jamais en vue d'une autre chose : au contraire, l'honneur, le plaisir, l'intelligence ou toute vertu quelconque, sont des biens que nous choisissons assurément pour eux-mêmes (puisque, même si aucun avantage n'en découlait pour nous, nous les choisirions encore), mais nous les choisissons aussi en vue du bonheur, car c'est par leur intermédiaire que nous pensons devenir heureux. » 

Aristote (- 385/- 323) est l’un des principaux philosophes grecs et fut le précepteur d’Alexandre le Grand. Dans sa grande œuvre morale, l'Ethique à Nicomaque, il s’interroge sur le bonheur comme fin ultime de l’être humain et les moyens de l’obtenir. Il nous donne en tout cas une définition du bonheur comme perfection qui invite à ne jamais s’arrêter en route et à ne pas le confondre avec les moyens qu’on utilise pour l’obtenir. 

Citation d’Albert Camus : « S’il y a seulement de la malchance à n’être pas aimé, il y a du malheur à ne point aimer » (L’Eté).

Merci au père Xavier Manzano, professeur de philosophie au séminaire,  qui a accepté de nourrir notre méditation avec ces petites perles philosophiques.

 Le résultat de vos recherches sur la Bénédiction

Deutéronome 15,10: « Quand tu lui donnes, tu dois lui donner de bon cœur. Car, pour cela, Yahvé ton Dieu te bénira dans toutes actions et dans toutes tes offrandes. »

Luc 24, 50 : « Puis il les emmena jusque vers Béthanie, et, levant les mains et les bénit. Or, tandis  qu'il les bénissait, il se sépara d’eux et fut emporté au ciel. »

Psaume 103, 1 : « Bénis Yahvé, mon âme, du fond de mon être son saint nom »

Psaume 118, 26 : « Bénis soit au nom de Yahvé celui qui vient »

Matthieu 25,34: « Alors le roi dira à ceux de droite: Venez les bénis de mon Père »

Luc 1,42: « Bénie es-tu entre les femmes, et béni le fruit de ton sein »

Luc 1,68: « Béni soit le Seigneur, le dieu d’Israël »

Genèse 9, 1: « Dieu bénit Noé et ses fils, et leur dit: soyez féconds et multipliez. Et remplissez la terre. »

Nombre 6, 24-26: « Que l’Eternel te bénisse, et qu’Il te garde. Que l’Eternel fasse luire sa face sur toi et qu’Il t’accorde sa grâce. »

Proverbes 10,22: « C’est la bénédiction de l’Eternel qui enrichit, sans que l’effort  y ajoute rien ».

2 Samuel 7,29: « Veuille donc bénir la maison de ton serviteur, afin qu’elle subsiste à toujours devant toi! Car c’est toi, Seigneur Eternel, qui a parlé, et par ta bénédiction la maison de ton serviteur sera bénie éternellement. »

Genèse 12, 3: « Je bénirai ceux qui te béniront, et je maudirai ceux qui te maudiront; et toutes les familles de la terre seront bénies en toi. »

Genèse 22, 18: « Toutes les nations de la terre seront bénies en ta postérité, parce que tu as obéi à ma voix. »

Genèse 12,2-3: « Je ferai de toi une grande nation, je te bénirai; je rendrai ton nom grand, et tu seras une source de bénédiction. »

Romains 12,14: « Bénissez ceux qui vous persécutent, bénissez et ne maudissez pas. » 

Matthieu 11, 25 : « Je te bénis, Père, d’avoir caché cela aux sages et aux savants et de l’avoir révélé aux tout petits. »

Matthieu 25,34: « Alors le Roi dira à ceux de droite: « Venez les bénis de mon Père……Car j’ai eu faim et vous m’avez donné à manger…. »

Deutéronome 28:2 : « Voici toutes les bénédictions qui se répandront sur toi et qui seront ton partage, lorsque tu obéiras à la voix de l'Eternel, ton Dieu. »

2 Samuel 7, 29 : "Veuille donc bénir la maison de ton serviteur, afin qu'elle subsiste à toujours devant toi, Car c'est toi Seigneur éternel qui a parlé, et par ta bénédiction la maison de ton serviteur sera bénie éternellement...".

Romains 15, 29 :  "Je sais qu’en allant vers vous, c'est avec une pleine bénédiction de Jésus Christ que j'irai."

Deutéronome 28,1 : « Voici toutes les bénédictions qui se répondront sur toi et qui seront en partage lorsque tu obéiras à la voix de l’éternel ton Dieu »

Exode 23,25 :  «  Vous servirez l’éternel votre Dieu et il bénira votre pain et votre eau. »

Psaume 115,15 : «  Soyez bénis par l’éternel qui a fait les cieux et la terre! »

EPHESIENS 1,3: "Bénit soit Dieu, le Père de notre Seigneur Jésus Christ, qui nous a bénis de toutes sortes de bénédictions spirituelles dans les lieux célestes en Christ! »

DEUTERONOME 11. 26 : "Je mets aujourd'hui devant vous, bénédiction et malédiction : la bénédiction, si vous écoutez les commandements du Seigneur votre Dieu que je vous donne aujourd'hui".

Genèse 27, 25 : « Isaac reprit : "Sers-moi et que je mange de la chasse de mon fils, afin que mon âme te bénisse". »

Luc 24, 30 : « Or, une fois à table avec eux, il prit le pain, dit la bénédiction, puis le rompit et le leur donna. »

Matthieu 25.34 : «  Venez, vous qui êtes bénis par mon Père, et recevez le Royaume qui a été préparé pour vous depuis la création du monde. »

Luc 18.15 : «  Des gens amenèrent à Jésus même des bébés pour qu’il pose les mains sur eux. »

*****************************

Merci pour vos réponses….. Et vos recherches…. Ces exercices n’ont d’autre but que de faire de nous des familiers des Écritures…. Des familiers de la parole de Dieu.

Voici quelques autres passages bibliques sur cette question :

Genèse 49, 28 : « Il les a bénis : à chacun il a donné une bénédiction qui lui convenait. »

Deutéronome 28, 8 : « Yahvé commandera à la bénédiction d’être avec toi, en tes greniers comme  en tes travaux, et il te bénira dans le pays que te donne Yahvé ton Dieu. »

Proverbes, 28,8 : « L’homme loyal sera comblé de bénédictions, qui se hâte de faire fortune ne restera pas impuni. »

L’Ecclésiastique 40, 17 : « La charité est comme un paradis de bénédictions et l’aumône demeure à jamais. »

1 Pierre 3, 9 : « Ne rendez pas mal pour mal, insulte pour insulte. Bénissez, au contraire, car c’est à cela que vous avez été appelés, afin d’hériter la bénédiction. »

******************************

Le mot « bénédiction » est utilisé 101 fois dans l’Ancien Testament et 11 fois dans le Nouveau Testament…..

« Bénir » 412 fois dans l’AT et 48 fois dans le NT….

Le mot suivant sur lequel travailler est: Manger (vous pouvez élargir à tout ce qui a trait à la nourriture et au repas.).
Faites de la publicité à ce petit exercice pour que l’on arrive à mes cinquante réponses…
Bon courage et amitiés
Père Bruno

Pour faciliter le travail du Père, nous allons essayer de déposer nos réponses dans un document partagé; pour cela, cliquez sur le lien ci-dessous et copiez directement vos réponses dans le document, en indiquant en tête votre nom si vous le voulez:
Manger
Vous trouverez des explications sur la manière de procéder pour écrire dans ce document en cliquant ici

Pour retrouver tous les exercices cliquez sur le bouton ci-dessous

 exercices du Père Vidal

Utilisation des cookies

Ce site utilise des cookies pour assurer une meilleure expérience. En continuant à utiliser ce site Web, vous acceptez leur utilisation. En savoir plus sur notre politique de confidentialité.