Bien le bonjour chers frères et sœurs,

En ce premier mercredi de l’Avent, dans le psaume: « Il me conduit par le juste chemin pour l’honneur de son nom. »
Et dans l’évangile de ce jour : « Je suis saisi de compassion pour cette foule, car depuis trois jours déjà ils restent auprès de moi, et ils n’ont rien à manger.»

28 novembre

Nous sommes placés devant la compassion de Jésus pour ceux qui restent fidèlement auprès de lui.
Il sait ce dont nous avons besoin, quels sont nos manques et quelles sont nos faims….
Et il veut nous combler de ses bienfaits.

P. Bruno

Un texte à méditer :

Il viendra parmi nous, le Verbe de Dieu.

« Nous savons qu'il y a une triple venue du Seigneur. La troisième se situe entre les deux autres. Celles-ci, en effet, sont manifestes, celle-là, non. Dans sa première venue, il a paru sur la terre et il a vécu avec les hommes, lorsque — comme lui-même en témoigne — ils l'ont vu et l'ont pris en haine. Mais lors de sa dernière venue, toute chair verra le salut de notre Dieu et ils regarderont vers celui qu'ils ont transpercé. La venue intermédiaire, elle, est cachée : les élus seuls la voient au fond d'eux-mêmes, et leur âme est sauvée. Ainsi il est venu d'abord dans la chair et la faiblesse ; puis, dans l'entre-deux, il vient en esprit et en puissance ; enfin il viendra dans la gloire et la majesté. Cette venue intermédiaire est vraiment comme la voie par laquelle on passe de la première à la dernière : dans la première le Christ fut notre rédemption, dans la dernière il apparaîtra comme notre vie, et entre temps il est notre repos et notre consolation. »

Sermon de saint Augustin pour l’Avent

Pour retrouver les messages plus anciens, cliquez sur le bouton "Messages du Père" en haut du site ou cliquer sur le bouton ci-dessous