Bien le bonjour chers frères et sœurs,

En ce premier samedi de l’Avent, dans le psaume: « Le Seigneur élève les humbles et rabaisse jusqu’à terre les impies. »
Et dans l’évangile de ce jour : « La moisson est abondante, mais les ouvriers sont peu nombreux. Priez donc le maître de la moisson d’envoyer des ouvriers pour sa moisson.»

28 novembre

Dieu, qui peut tout, ne peut rien faire sans notre libre coopération.
Il veut nous associer à son œuvre de miséricorde, en faisant de nous des disciples ardents à l’ouvrage de l’évangélisation.
Laissons le zèle de l’Évangile nous saisir et nous pousser sur les routes de la mission.

P. Bruno

Un texte à méditer :

Ce que nous ne voyons pas, nous l’espérons…

« Il faut tenir bon et persévérer, frères bien-aimés, pour obtenir l'espérance de la vérité et de la liberté, afin de parvenir à la vérité et à la liberté elles-mêmes. Car le fait même que nous sommes chrétiens fonde notre foi et notre espérance. Mais, pour que l'espérance et la foi puissent porter des fruits, la patience est nécessaire. Car ce n'est pas la gloire d'ici-bas que nous recherchons, c'est la gloire future. L'Apôtre Paul nous en avertit : Nous avons été sauvés, mais c'est en espérance ; voir ce qu'on espère, ce n'est plus espérer : ce que l'on voit, comment peut-on encore l'espérer ? Mais nous, qui espérons ce que nous ne voyons pas, nous l'attendons avec patience. L'attente et la patience sont nécessaires pour l'accomplissement de ce que nous avons entrepris et pour posséder ce que nous espérons et croyons, lorsque Dieu nous en fera présent. »

Homélie de saint Cyprien sur la patience

Pour retrouver les messages plus anciens, cliquez sur le bouton "Messages du Père" en haut du site ou cliquer sur le bouton ci-dessous

Utilisation des cookies

Ce site utilise des cookies pour assurer une meilleure expérience. En continuant à utiliser ce site Web, vous acceptez leur utilisation. En savoir plus sur notre politique de confidentialité.