Bien le bonjour chers frères et sœurs,

En ce deuxième dimanche de l’Avent, dans le psaume: « J’écoute : que dira le Seigneur Dieu ? Ce qu’il dit, c’est la paix pour son peuple et ses fidèles. »
Et dans l’évangile de ce jour : « Jean proclamait : ‘Voici venir derrière moi celui qui est plus fort que moi ; je ne suis pas digne de m’abaisser pour défaire la courroie de ses sandales

28 novembre

La grande leçon de Jean le Baptiste est de ne pas chercher à être le centre de l’attention mais à tourner les regards et les pensées vers un autre, vers le Tout-Autre, le Tout-Puissant qui vient prendre notre humanité pour nous élever à sa divinité.
Il ne s’agit pas de dire avec orgueil « Moi je… » Mais de nous effacer humblement devant Lui.

P. Bruno

Texte de méditation :

« Voix de celui qui crie dans le désert : Préparez le chemin du Seigneur, rendez droits les sentiers de notre Dieu. 
Le prophète parlait ainsi parce que Dieu devait résider dans le désert, qui est inaccessible au monde. Toutes les nations païennes étaient désertées par la connaissance de Dieu, et toutes étaient inaccessibles aux justes et aux prophètes de Dieu.

C'est pour cela que cette voix ordonne de préparer le chemin au Verbe de Dieu et de rendre unie la route inaccessible et raboteuse afin que notre Dieu, en venant résider chez nous, puisse y avancer. »

Commentaire d’Eusèbe de Césarée sur Isaïe

Pour retrouver les messages plus anciens, cliquez sur le bouton "Messages du Père" en haut du site ou cliquer sur le bouton ci-dessous