Bien le bonjour chers frères et sœurs,

En ce deuxième vendredi de l’Avent, dans le psaume: « Heureux l’homme qui n’entre pas au conseil des méchants, qui ne suit pas le chemin des pécheurs. »
Et dans l’évangile de ce jour : « Nous avons joué de la flûte, et vous n’avez pas dansé. Nous avons chanté des lamentations, et vous ne vous êtes pas frappé la poitrine.»

28 novembre

En chaque vendredi, nous pouvons méditer sur nos propres fautes qui ont conduit le Christ à sa Pâque.
Notre cœur est lent à la conversion et notre nuque raide devant ses commandements.
Aujourd’hui, plus que jamais, implorons sa miséricorde et demandons que sa grâce agisse en nous pour qu’en cette fête de la Nativité nous soyons trouvés dignes de nous incliner devant l’enfant.

P. Bruno

Texte de méditation :

« Le Seigneur est venu ; il s'est manifesté dans son propre domaine ; il a été porté par sa propre création, qu'il porte lui-même ; il a récapitulé, par son obéissance sur le bois, la désobéissance perpétrée par le bois. Cette séduction, dont avait été misérablement victime Ève, vierge déjà promise à un mari, a été dissipée par la bonne nouvelle de vérité magnifiquement annoncée par l'ange à Marie, vierge déjà en pouvoir de mari.

Car de même que celle-là, séduite par le discours d'un ange afin de se soustraire à Dieu, a transgressé la Parole de Dieu ; de même celle-ci a reçu par le discours d'un ange l'annonce qu'elle porterait Dieu, et a obéi à sa parole. Et de même que celle-là fut séduite de manière à désobéir à Dieu, de même celle-ci fut persuadée d'obéir à Dieu, afin que de la vierge Ève, la Vierge Marie devienne l'avocate. »

TRAITÉ DE SAINT IRÉNÉE CONTRE LES HÉRÉSIES
Ève et Marie.

Pour retrouver les messages plus anciens, cliquez sur le bouton "Messages du Père" en haut du site ou cliquer sur le bouton ci-dessous

Utilisation des cookies

Ce site utilise des cookies pour assurer une meilleure expérience. En continuant à utiliser ce site Web, vous acceptez leur utilisation. En savoir plus sur notre politique de confidentialité.