Bien le bonjour chers frères et sœurs,

En ce troisième vendredi de l’Avent, dans le psaume: « Béni soit le Seigneur, le Dieu d’Israël, lui seul fait des merveilles. »
Et dans l’évangile de ce jour : « Joseph, fils de David, ne crains pas de prendre chez toi Marie, ton épouse, puisque l’enfant qui est engendré en elle vient de l’Esprit Saint.»

16 decembre

En s’adressant à Marie puis à Joseph, Dieu leur dit de ne rien craindre.
De ne rien craindre puisqu’il est avec eux, que c’est lui qui agit en eux et avec leur consentement au souffle de l’Esprit Saint. Il ouvre leurs cœurs à cette certitude que « rien n’est impossible pour Dieu ».
Habités nous aussi par cette certitude, nous ne pouvons désespérer devant aucune situation mais la confier entre les mains du Seigneur pour que, avec lui, nous puissions rendre grâce de ce que tout conduit à l’accomplissement de son salut.

P. Bruno

Texte de méditation :

« Tandis qu'il maintenait son sage projet dans le mystère et le tenait en réserve, il semblait nous oublier et ne pas se soucier de nous. Mais quand il eut dévoilé par son Enfant bien-aimé, quand il eut manifesté ce qu'il avait préparé dès le commencement, il nous a tout offert à la fois : de jouir de ses bienfaits, de voir, de comprendre ; qui de nous aurait jamais pu s'y attendre ?

Dieu avait donc déjà tout disposé en lui-même avec son Enfant ; mais, jusqu'à ces derniers temps, il a toléré que nous nous laissions emporter à notre gré par des mouvements désordonnés, entraînés par les voluptés et les passions. Nullement parce qu'il se réjouissait de nos péchés ; il tolérait alors, sans l'approuver, ce règne de l'iniquité. Bien au contraire, il organisait pour maintenant le règne de la justice. Après avoir bien prouvé, dans cette première période, que nos propres œuvres nous rendaient indignes de la vie, il voulait que nous en devenions maintenant dignes par l'effet de sa bonté. Il voulait qu'après nous être montrés incapables d'accéder par nous-mêmes au royaume de Dieu, nous en devenions capables par sa puissance. »

DE LA LETTRE À DIOGNÈTE
« Elle s'est manifestée, la bonté de Dieu notre Sauveur... »

Pour retrouver les messages plus anciens, cliquez sur le bouton "Messages du Père" en haut du site ou cliquer sur le bouton ci-dessous