Bien le bonjour chers frères et sœurs,

En ce troisième jeudi de l’Avent, dans le psaume: « En lui que soient bénies toutes les familles de la terre ; que tous les pays le disent bienheureux. »
Et dans l’évangile de ce jour : « Généalogie de Jésus, Christ, fils de David, fils d’Araham.»

16 decembre

Alors que le Fils de Dieu entre dans une famille avec toute son histoire, nous sommes invités aujourd’hui à tourner nos pensées et nos prières vers toutes les familles de la terre et à rendre grâce pour elles.
Nous aussi, au plus profond de notre humanité nous sommes inscrits dans une histoire familiale, avec toutes ses joies et toutes ses peines.
Mais aujourd’hui rendons grâce pour chacune de nos familles et toute cette longue lignée d’hommes et de femmes dont nous sommes issus.
Et rendons grâce pour la famille de Dieu à laquelle nous sommes greffés par le sacrement du baptême.
Que Dieu bénisse et comble toutes nos familles de sa paix.

P. Bruno

Texte de méditation :

« Et c'est pourquoi aucune de ces figures ne pouvait accomplir le mystère de notre réconciliation, pourtant préparé de toute éternité. L'Esprit Saint n'était pas encore venu sur la Vierge, la puissance du Très-Haut ne l'avait pas encore prise sous son ombre. Il fallait cela pour que, dans ce sein immaculé où la Sagesse lui construisait une demeure, le Verbe se fît chair. Il le fallait pour que, la nature divine et la nature humaine se rencontrant dans une seule personne, le Créateur du temps naquît dans le temps ; pour que celui par qui tout a été fait fût engendré parmi toutes les créatures.
Car si l'homme nouveau, semblable à la chair du péché, n'avait pas assumé notre condition ancienne et dégradée, si celui qui est consubstantiel au Père n'avait pas daigné devenir consubstantiel à sa mère, si lui, seul indemne de tout péché, ne s'était pas uni à notre nature, l'humanité tout entière serait restée prisonnière sous l'esclavage du démon et nous n'aurions pu profiter de la victoire remportée par le Christ, parce que cette victoire aurait été obtenue en dehors de notre nature. »

LETTRE DE SAINT LÉON LE GRAND
À L'IMPÉRATRICE PULCHÉRIE SUR L'INCARNATION
Le mystère de notre réconciliation

Pour retrouver les messages plus anciens, cliquez sur le bouton "Messages du Père" en haut du site ou cliquer sur le bouton ci-dessous

 

Bien le bonjour chers frères et sœurs,

En ce troisième mercredi de l’Avent, dans le psaume: « J’écoute : que dira le Seigneur Dieu ? Ce qu’il dit, c’est la paix pour son peuple et ses fidèles. »
Et dans l’évangile de ce jour : « Heureux celui qui ne trébuchera pas à cause de moi.»

16 decembre

Alors que son fils Tobie va entreprendre un long voyage périlleux, son père lui dit : « Maintenant, mon enfant, cherche-toi quelqu’un de sérieux pour compagnon de voyage. » (Tobie 5, 3)
Il est sûr que Marie et Joseph ont voyagé de Nazareth à Bethléem en compagnie de l’ange du Seigneur.
Et il est sûr que sur la route de nos vies nous cheminons sous la protection de notre ange gardien.
Si nous prêtons l’attention suffisante à ce bon compagnon de voyage, il est certain que nous ne trébucherons pas sur la route car le Seigneur « nous garde en toutes nos voies ».
Déjà nous voyons au loin briller les lumières de Bethléem, bon cheminement à chacun.

P. Bruno

Texte de méditation :

« Les prophètes annonçaient donc que Dieu serait vu des hommes, conformément au dire du Seigneur : Bienheureux les cœurs purs, ils verront Dieu.
Certes, selon sa grandeur et sa gloire inénarrable, nul ne peut voir Dieu et vivre, car le Père est insaisissable ; mais selon son amour, sa bonté et sa toute-puissance, il accorde à ceux qui l'aiment de voir Dieu, et c'est ce que prophétisaient les prophètes, car ce qui est impossible aux hommes est possible à Dieu….. Car, de même que ceux qui voient la lumière sont dans la lumière et participent à sa splendeur, ainsi ceux qui voient Dieu sont en Dieu et participent à sa splendeur. Car la splendeur de Dieu vivifie : ils participent donc à sa vie, ceux qui voient Dieu. »

TRAITÉ DE SAINT IRÉNÉE CONTRE LES HÉRÉSIES
Dieu sera vu des hommes.

Pour retrouver les messages plus anciens, cliquez sur le bouton "Messages du Père" en haut du site ou cliquer sur le bouton ci-dessous

 

Bien le bonjour chers frères et sœurs,

En ce troisième mardi de l’Avent, dans le psaume: « Qui regarde vers lui resplendira, sans ombre ni trouble au visage. »
Et dans l’évangile de ce jour : « Jésus disait aux grands prêtres et aux anciens : ‘Quel est votre avis ? Un homme avait deux fils…. Lequel des deux a fait la volonté du Père »

28 novembre

On peut être de ceux qui disent et ne font pas et de ceux qui se reprennent et font la volonté du Père. On peut être des « beaux parleurs » de Dieu ou de ceux qui dans la repentance se mettent à son service.
On peut dire et ne pas faire et …..
Demandons au Seigneur de ne pas être seulement des bavards de la foi mais des disciples qui font sa volonté.

P. Bruno

Texte de méditation :

« Celui qui est humble, il (Dieu) lui révèle ses secrets, il l'attire et l'invite doucement à venir vers lui.
Celui qui est humble accepte-t-il l'humiliation, il s'établit dans une paix parfaite, parce qu'il se repose sur Dieu et non pas sur le monde.
Ne t'imagine pas avoir fait le moindre progrès si tu ne te juges pas le plus petit de tous.
Commence par te garder toi-même en paix, et alors tu pourras pacifier les autres.
L'homme pacifique est plus efficace que l'homme très instruit.
L'homme passionné transforme en mal le bien lui-même, et croit facilement au mal.
L'homme bon et pacifique change tout en bien.
Celui qui est vraiment en paix n'a de soupçon envers personne. Mais celui qui est mécontent et troublé se laisse agiter par mille soupçons : lui-même ignore le repos, et il en prive les autres.
Il dit souvent ce qu'il ne devrait pas dire, et il ne fait pas ce qu'il lui conviendrait de faire.
Il est attentif au devoir des autres, et il néglige son propre devoir.
Commence par avoir du zèle pour toi-même, et alors tu auras le droit d'étendre ton zèle jusqu'à ton prochain. »

De l’imitation de Jésus Christ

Pour retrouver les messages plus anciens, cliquez sur le bouton "Messages du Père" en haut du site ou cliquer sur le bouton ci-dessous

Bien le bonjour chers frères et sœurs,

En ce troisième lundi de l’Avent, dans le psaume: « Seigneur, dirige-moi par ta vérité, enseigne-moi, car tu es le Dieu qui me sauve. »
Et dans l’évangile de ce jour : « Les grands prêtres et les anciens du peuple s’approchèrent de Jésus pour lui demander : ‘Par quelle autorité fais-tu cela, et qui t’a donné cette autorité ?»

28 novembre

Soit nous nous approchons de Dieu avec suspicion en lui demandant de rendre compte de ses actes et  de ses paroles,  soit nous nous approchons de lui humblement et dans la confiance en rendant grâce pour tout ce qu’il ne cesse de nous donner, à commencer par son amour infini.
De quelle manière allons-nous nous approcher de l’Enfant de la crèche en ces fêtes de la Nativité ? Comme les bergers ou comme les envoyés d’Hérode ?

P. Bruno

Texte de méditation :

« Toi seul, tu es vraiment Seigneur, mon Dieu, toi pour qui dominer sur nous, c’est nous sauver, tandis que pour nous, te servir, ce n’est pas autre chose que d’être sauvés par toi. Comment donc en effet sommes-nous sauvés par toi, Seigneur, de qui vient le salut, et qui répands sur ton peuple ta bénédiction, si ce n’est en recevant de toi de t’aimer et d’être aimés par toi ? Et pour cela, Seigneur, tu as voulu que le Fils de ta droite, l’homme que tu as affermi, soit appelé Jésus, c’est  à dire Sauveur .C’est lui qui sauvera son peuple de ses péchés : en dehors de lui il n’y a pas de salut. C’est lui qui nous a appris à l’aimer quand le premier il nous a aimés, et jusqu’à la mort de la croix. Par son amour et sa dilection, il éveille en nous l’amour pour lui, lui qui le premier nous a aimés jusqu’à l’extrême.
Oui, il en est bien ainsi : tu nous as aimés le premier, pour que nous t’aimions. Non que tu aies besoin de notre amour; c’est nous qui ne pouvions, sans t’aimer, devenir ce pour quoi tu nous as faits.

Traité de la contemplation de Dieu par Guillaume de Saint-Thierry
« Il nous a aimés le premier »

Pour retrouver les messages plus anciens, cliquez sur le bouton "Messages du Père" en haut du site ou cliquer sur le bouton ci-dessous

Bien le bonjour chers frères et sœurs,

En ce deuxième samedi de l’Avent, dans le psaume: « Jamais plus nous n’irons loin de toi : fais-nous vivre et invoquer ton nom. »
Et dans l’évangile de ce jour : « Jésus répondit : ‘Élie va venir pour remettre toute chose à sa place. Mais je vous le déclare : Élie est déjà venu ; au lieu de le reconnaître, ils lui ont fait tout ce qu’ils ont voulu. Et de même, le Fils de l’homme va souffrir par eux. »

28 novembre

Qu’il est difficile d’accueillir Dieu, de rester fidèles à son alliance. Nous sommes tendus entre notre désir de le suivre et la lourdeur de notre humanité qui nous attire vers le péché.
Demandons au Seigneur la force de demeurer fermement attachés à son commandement d’amour.
Demandons-lui que sa grâce dépasse nos faiblesses.

P. Bruno

Texte de méditation :

« Et ce Christ unique est le Fils d'un seul Dieu dans le ciel et d'une seule mère sur la terre. Il y a beaucoup de fils, et il n'y a qu'un seul fils. Et de même que la tête et le corps sont un seul fils et plusieurs fils, de même Marie et l'Église sont une seule mère et plusieurs mères, une seule vierge et plusieurs vierges. L'une et l'autre sont mères ; l'une et l'autre, vierges. L'une et l'autre ont conçu du Saint-Esprit, sans attrait charnel. L'une et l'autre ont donné une progéniture à Dieu le Père, sans péché. L'une a engendré, sans aucun péché, une tête pour le corps ; l'autre a fait naître, dans la rémission des péchés, un corps pour la tête. L'une et l'autre sont mères du Christ, mais aucune des deux ne l'enfante tout entier sans l'autre. Aussi c'est à juste titre que, dans les Écritures divinement inspirées, ce qui est dit en général de la vierge mère qu'est l'Église, s'applique en particulier à la Vierge Marie ; et ce qui est dit de la vierge mère qu'est Marie, en particulier, se comprend en général de la vierge mère qu'est l'Église. Et lorsqu'un texte parle de l'une ou de l'autre, il peut s'appliquer presque sans distinction et indifféremment à l'une et à l'autre…..
L'héritage du Seigneur, dans sa totalité, c'est l'Église, c'est tout spécialement Marie, et c'est l'âme de chaque croyant en particulier. En la demeure du sein de Marie, le Christ est resté neuf mois ; en la demeure de la foi de l'Église, il restera jusqu'à la fin de ce monde ; et dans la connaissance et l'amour du croyant, pour les siècles des siècles. »

SERMON D'ISAAC DE L'ÉTOILE POUR L'ASSOMPTION
Marie et l'Église.

Pour retrouver les messages plus anciens, cliquez sur le bouton "Messages du Père" en haut du site ou cliquer sur le bouton ci-dessous