La Parole de Dieu de ce jour

« Pendant la nuit, l’ange du Seigneur ouvrit les portes de la prison et les fit sortir. » (Lecture du livre des Actes des Apôtres)

« Celui qui fait la vérité vient à la lumière, pour qu’il soit manifeste que ses œuvres ont été accomplies avec Dieu. » (Lecture de l’Évangile de saint Jean)

Le samedi 15 mars au soir nous apprenions le confinement et l’impossibilité « de toute célébration dans nos églises jusqu’à « nouvel ordre ».
Un article du Figaro daté d’hier 21 avril dit que « l’Elysée envisage la reprise des cultes à la mi-juin… »
Suite à l’entretien téléphonique du Président de la République avec le pape et à sa visioconférence avec les responsables des religions de France et les responsables des grandes obédiences maçonniques, un nouveau rendez-vous sera fixé avec les grandes religions le 11 mai « pour évaluer les conditions de reprise des cultes qui pourraient être envisagées à la mi-juin, mais avec des  limites de  nombres de fidèles ».

Une reprise scolaire « sous conditions » semble bien engagée pour le 11 mai.
Nous entendons dire  que la sortie du confinement se fera très lentement et selon des modalités qui seront précisées d’ici la fin du mois d’avril.

Il est donc important d’attendre que de vraies règles soient données, soit par l’exécutif, soit par la Conférence Episcopale Française pour notre pays, soit par notre évêque.

Je dois vous avouer que cette nuit fut très agitée, avec peu de sommeil : pourrons-nous reprendre le catéchisme le 11 mai, et sera-t-il opportun de le faire (pour des questions sanitaires) ? Comment allons-nous vivre notre vie paroissiale jusqu’au 15 juin, et après ? Comment organiserons-nous des messes dominicales « avec un nombre limité de fidèles » ? Comment allons-nous inscrire cette situation si particulière dans le temps ? Quand saurons-nous ce qu’il en est des célébrations de baptêmes, de mariages et de funérailles ? Comment, comme curé, vais-je vivre mon ministère de manière totalement différente dans les mois qui viennent ? Je sais que chacun trouve sur Internet des sites qui permettent de suivre la messe ou tout autre célébration chrétienne, mais comment faire pour que tous les paroissiens d’Eguilles s’inscrivent sur le site de notre paroisse pour recevoir tout ce que nous essayons d’y mette pour nourrir notre foi ?
A ces questions pastorales se joignent les questions financières que nous pose l’Econome Diocésain : les finances de notre diocèse et de nos paroisses vont subir très fortement le choc du confinement (mais il en est de même pour tellement de familles !!!!). Comment allons-nous arriver à passer ce cap et garder notre équilibre budgétaire ?

Comment… COMMENT ???? COMMENT ???? COMMENT ?

Aujourd’hui je voulais tout simplement vous partager toutes mes questions, et vous demander de me porter par votre prière.
J’en ai vraiment besoin, alors que je voudrais tellement pouvoir visiter chacune de vos familles et nous voir tous réunis dans la joie pour nos célébrations dominicales.
Toutes ces questions, je les aborderai dès que possible avec l’Equipe d’Animation Pastorale et avec le Conseil Economique de notre paroisse.

Mais dès maintenant je voulais les partager avec vous tous, paroissiens et paroissiennes d’Eguilles. Vous êtes la communauté qui m’est confiée et je suis votre pasteur.
Votre pasteur vous demande expressément votre soutien par la prière…. Sans vous alarmer pour autant…. Je ne crois pas être au bord de la dépression….
Mais j’ai besoin de nous sentir unis plus que jamais dans la foi, l’amitié et la prière en ces temps si particuliers…

Le Ressuscité a dit à ses amis enfermés au Cénacle : « N’ayez pas peur »…

L’aventure de la foi est toujours devant nous, comme depuis le matin de Pâques…..
A nous d’y courir joyeusement dans l’aujourd’hui qui est le nôtre.

Votre Curé

mimosa

Pour retrouver les messages plus anciens, cliquez sur le bouton "Messages du Père" en haut du site ou cliquer sur le bouton ci-dessous

messages du Père Vidal

La Parole de Dieu de ce jour

« C’est avec une grande puissance que les Apôtres rendaient témoignage de la résurrection du Seigneur Jésus, et une grâce abondante reposait sur eux tous. » (Lecture du livre des Actes des Apôtres)

« Il vous faut naître d’en haut. Le vent souffle où il veut : tu entends sa voix, mais tu ne sais ni d’où il vient ni où il va.»  (Lecture de l’Évangile de saint Jean)

Dans son entretien avec Nicodème, jésus l’invite à s’ouvrir aux choses d’en haut, du ciel. Alors qu’il est « un maître qui enseigne Israël » il lui demande de se mettre à l’école du Saint-Esprit. De reconstruire tout l’édifice de ses connaissances sur le témoignage que porte Jésus aux « choses du ciel ».

Dans un long discours contre les scribes et les pharisiens (Mathieu 23, 1-39) (qui peut être notre temps de méditation de la Parole de Dieu aujourd’hui) Jésus prévient ses apôtres : « Pour vous, ne vous faites pas donner le titre de Rabbi, car vous n’avez qu’un seul maître pour vous enseigner, et vous êtes tous frères… Vous n’avez qu’un seul maître, le Christ. » (Matthieu 23,8-10)

Christ

Le disciple est celui qui vient se mettre aux pieds du maître pour recevoir de lui enseignement et règles de vie.
C’est le temps de la « scolarisation chrétienne » qui continue pour nous. Nous n’aurons jamais fini de grandir dans « l’intelligence des Écritures » à l’école du Christ.
Profitons donc de ce temps de confinement pour ouvrir chaque jour un peu plus notre esprit aux « choses du ciel » et en recevoir une « grâce abondante ».

Votre curé

Encadre21

Pour retrouver les messages plus anciens, cliquez sur le bouton "Messages du Père" en haut du site ou cliquer sur le bouton ci-dessous

messages du Père Vidal

 La Parole de Dieu de ce jour

« Et maintenant, Seigneur, donne à ceux qui te servent de dire ta parole avec une totale assurance. » (Lecture du livre des Actes des Apôtres)

« Amen, amen, je te le dis : personne, à moins de naître de l’eau et de l’Esprit, ne peut entrer dans le royaume de Dieu. » (Lecture de l’Évangile de saint Jean)

Paul, tout au long de son apostolat disait : « Vous êtes ressuscités avec le Christ… Vous avez revêtu le Christ…. L’homme ancien s’en est allé, l’homme nouveau est déjà né…. »

 Baptistere bethleem

(Basilique de Bethléem, baptistère byzantin)

 baptistere Rome

(Rome Saint Jean du Latran, baptistère du Vème siècle)

baptistere Rome2

Tout le temps pascal nous dit cet unique mystère : celui de notre renaissance avec le Ressuscité.
Dans la Pâque et les sacrements de l’initiation chrétienne nous devenons une créature nouvelle. Dans le bain du baptême nous avons quitté l’être de chair pour être revêtus de l’Esprit Saint. Nous sommes devenus citoyens du ciel.

Le temps pascal nous est donné pour nous habituer à cette condition nouvelle.
C’est-à-dire pour apprendre à en vivre et à en témoigner.
Puisque ce temps a été nécessaire aux apôtres pour entrer dans cette intelligence de la foi, pourquoi n’en serait-il pas de même pour nous ?
Vivons-le comme un temps de scolarisation !!!!!
Un temps où, nous mettant à l’école du Christ nous nous préparons à notre mission dans le monde…
Les ouvrages de référence à mettre dans nos cartables : la Foi, l’Espérance et la Charité….. Le reste suivra.

Bonne rentrée scolaire et bon temps de formation à vous tous, qui avez revêtu le Christ pour en témoigner.

Votre Curé

Encadre20

Pour retrouver les messages plus anciens, cliquez sur le bouton "Messages du Père" en haut du site ou cliquer sur le bouton ci-dessous

messages du Père Vidal

La Parole de Dieu de ce dimanche de la Divine Miséricorde

« Chaque jour le Seigneur leur adjoignait ceux qui allaient être sauvés. » (Lecture du livre des Actes des Apôtres)

« Lui, vous l’aimez sans l’avoir vu ; en lui, sans le voir encore, vous mettez votre foi, vous exultez d’une joie inexprimable et remplie de gloire, car vous allez obtenir le salut des âmes qui est l’aboutissement de votre foi. » (Lecture de la première lettre de saint Pierre)

« Le soir venu, en ce premier jour de la semaine, alors que les portes du lieu où se trouvaient les disciples étaient verrouillées par crainte des juifs, Jésus vint, et il était là au milieu d’eux. Il leur dit : La paix soit avec vous. » (Lecture de l’Évangile de saint Jean)

Le salut. C’est le thème qui émerge des lectures de ce jour.
Ce salut qui est la pointe de toute l’œuvre de Dieu.
Ce salut qui est le dernier mot de toute l’histoire de la création.
Ce salut qui nous dit l’identité même de Dieu.

Le salut qui est gracieusement offert à toutes les personnes qui confessent la foi chrétienne, qui mettent leur espérance en Christ.
Ce salut qui est un don divin et non pas une récompense !
Ce salut qui est l’aboutissement de notre foi, qui nous remplis de joie inexprimable, qui nous établis dans la paix du Ressuscité.

En ce dimanche de la Divine Miséricorde, accueillons ce salut et rendons en grâce à Dieu.

Votre Curé

Encadre19

Pour retrouver les messages plus anciens, cliquez sur le bouton "Messages du Père" en haut du site ou cliquer sur le bouton ci-dessous

messages du Père Vidal

La Parole de Dieu de ce jour

« Est-il juste devant Dieu de vous écouter, plutôt que d’écouter Dieu ? Á vous de juger. Quant à nous, il nous est impossible de nous taire sur ce que nous avons vu et entendu. » (Lecture du livre des Actes des Apôtres)

« Puis il leur dit : Allez dans le monde entier. Proclamez l’Évangile à toute la création. » (Lecture de l’Évangile selon saint Marc)

Il y a peu de temps nous étions placés devant ce choix : sortir ou ne pas sortir !

Aujourd’hui c’est un autre choix qui nous est proposé : parler ou se taire !

Finalement, et ce depuis toujours, dans notre relation à Dieu c’est notre liberté qui est interpellée.

Bouton or

(Fragile beauté du bouton d’or)

« Vois ! Je mets aujourd’hui devant toi ou bien la vie et le bonheur, ou bien la mort et le malheur. Ce que je te commande aujourd’hui, c’est d’aimer le Seigneur ton Dieu, de marcher dans ses chemins, de garder ses commandements, ses décrets et ses ordonnances. Alors, tu vivras et te multiplieras ; le Seigneur ton Dieu te bénira dans le pays dont tu vas prendre possession. Je prends aujourd’hui à témoin contre vous le ciel et la terre : je mets devant toi la vie ou la mort, la bénédiction ou la malédiction. Choisis donc la vie, pour que vous viviez, toi et ta descendance. »

Livre du Deutéronome 30 ; 15-16.19

Jésus lui aussi avait interrogé ses disciples : « Voulez-vous partir, vous aussi ? » (Jean 6,67)

Dans sa relation à Dieu, dans sa vie de foi, chacun de nous est renvoyé à sa conscience. Une fois celle-ci éclairée, la décision nous appartient, et à nous seuls. Dans la liberté de créature qui est la mienne je suis responsable de mes choix.

Peut-être que les temps que nous vivons nous renvoient à notre conscience, à notre liberté.

Les apôtres ont choisi : « Nous ne pouvons pas nous taire. »

Aujourd’hui, quelle est ma manière de proclamer le Christ Seigneur à la face de ce monde ?

 Messe Laos

(célébration de la messe dans un village au Laos)

Votre Curé

Encadre18

Pour retrouver les messages plus anciens, cliquez sur le bouton "Messages du Père" en haut du site ou cliquer sur le bouton ci-dessous

messages du Père Vidal